Project

General

Profile

Web Sémantique

Le terme "web sémantique" a été introduit par Tim Berners-Lee en 2001. Depuis une décennie, beaucoup de travaux et de recherches ont été entrepris, sous la conduite de la W3C ou d'initiatives personnelles, afin de concrétiser cette vision. Notamment, par l'établissement d'une définition, ainsi que de la formalisation des concepts annexes, acceptée par la majorité, mais aussi, par la conception d'une ou plusieurs applications "phares" dans ce domaine.

Cette page a été créée (et sera mise à jour) afin de permettre aux lecteurs d'en savoir plus sur les travaux, recherches ou implémentations entrepris sous le terme "Web sémantique".
La notion de "web sémantique" elle-même a été exclue de la définition du concept Moterako (Système d'exploitation Sémantique du Web) afin d'épargner le lecteur de la nécessité de comprendre/maîtriser cette notion dont nous avons jugé que l'utilisation pratique était devenue impossible, compte tenu de la diversité des opinions à son propos.

Définitions

  • Tim Berners-Lee ( Version anglaise)
    Le Web sémantique n'est pas un Web à part, mais une extension du Web courant, dans lequel on donne à une information un sens bien défini pour permettre aux ordinateurs et aux gens de travailler en coopération.
  • Wikipédia
    Le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C.
  • Grand Dictionnaire Terminologique - Office Québecois de la langue française
    Web intelligent dans lequel les informations, auxquelles on donne une signification bien définie, sont reliées entre elles de façon à ce qu'elles soient comprises par les ordinateurs, dans le but de transformer la masse des pages Web en un index hiérarchisé et de permettre de trouver rapidement les informations recherchées.
    Notes :
    Le Web sémantique est une évolution vers un Web de données, par rapport au Web de documents tel qu'on le connaît. Il associe une signification aux informations disponibles pour faciliter la collaboration entre les hommes et les ordinateurs. Son objectif est de tendre vers un Web dont la sémantique des données serait à la fois compréhensible par les utilisateurs humains et par des entités informatiques (moteurs de recherche, agents intelligents, serveurs d'information, etc.).
  • WebSemantique.org
    Le web sémantique est l'instrument global de satisfaction des besoins des hommes en matière de création et d'usage d'informations et services associés ; instrument basé sur l'exploitation optimale des potentialités de l'informatique,la première exigence de cette exploitation étant d'éviter de rentrer en contradiction avec les exigences des usagers.

Projets, Travaux et applications

  • Freebase
    Freebase est un projet collaboratif libre de rassemblement et de connexion des connaissances du web, sous forme sémantique. Il est distribué sous licence Creative Commons avec attribution. Le projet est développé par la société Metaweb. La société Metaweb a été rachetée par Google. L'annonce de ce rachat a été fait le 16 juillet 2010.
  • Powerset
    Powerset est une entreprise localisée à San Francisco qui développe un moteur de recherche en langage naturel. Son principal actionnaire est Microsoft. En mai 2008, elle a mis à la disposition du public un outil permettant de faire des recherches sur Wikipédia en utilisant une phrase plutôt que des mots-clés pour formuler la requête.
  • TrueKnowledge
    Moteur de recherche en langage naturelle (Moteur de questions).
  • Hakia
    Moteur de recherche en langage naturelle dont l'algorithme est un mélange d'analyse sémantique, d'ontologies, de logique floue et d'intelligence artificielle.
  • Spock
    Spock est un moteur de recherche dont le but est d’indexer les gens. Fondé en 2006 par Jay Bhatti et Jaideep Singh, il a indexé plus de 100 millions de personnes, ce qui représente plus d’1,5 milliard d’enregistrements de données. Ces données proviennent de sources publiques, avec entre autres Linkedln, Myspace, Friendster, Wikipédia, etc. L’entreprise affirme que « 30% des recherches effectuées sur le web ont pour but de trouver des informations concernant des personnes ».
  • TripIt
    TripIt est un guichet unique qui vous permet de rassembler toutes les informations relatives à l’organisation de votre voyage. Que ce soit une réservation d’hôtel, de billet d’avion, de carte géographique ou de restaurant, TripIt vous permet de centraliser toutes vos informations à un seul endroit et de les partager avec des collègues ou amis.
  • SearchMonkey - Yahoo
    SearchMonkey (Yahoo Open Search) permet aux développeurs d’enrichir les résultats du moteur de recherche de Yahoo au travers de données sémantiques, afin de fournir des résultats plus complets et plus pertinents. Le service a été arrêté en octobre 2010.
  • OpenCalais
    OpenCalais est une solution qui permet d'automatiquement connecter du contenu indexé à vos pages.
  • DBPedia
    DBpedia est un projet d'extraction de données de wikipédia pour en proposer une version web sémantique structurée. Ce projet est mené par l'Université de Leipzig, l'Université libre de Berlin et l'entreprise OpenLink Software.
  • DataPortability
    La portabilité des données désigne la possibilité de gérer soi-même ses données personnelles, de les porter d'un système à un autre, de les partager entre plusieurs systèmes. DataPortability est également le nom d'un projet dont le but est de définir un scénario type pour orchestrer les différentes technologies permettant d'implémenter la portabilité des données.
  • Social Graph ( Google , Facebook)
    Le Graphe Social désigne le réseau de connexions et de relations entre les gens et les objets du monde réel (les produits, les lieux, les entreprises, les articles d’un site web …). Les principales implémentations sont issues de Google et Facebook.

Ressources

Forum de discussion : Web Sémantique